Présentation

Panneau minimalisteComme promis aujourd’hui je vous détaille mon « parcours simplification « . Ce processus enclenché il y a des années a pris bien des formes et a pris un sacré bout de temps avant d’arrivée à la maturité actuelle.

D’abord il y a eu l’écologie – le tri des déchets fait partie de ma vie quotidienne depuis l’enfance. La nécessité de prendre soin de notre Terre est pour moi d’une telle évidence ! Aussi loin que je me souvienne, le respect de l’environnement a été ancré en moi – même si cette démarche s’est fortement accentuée avec le minimalisme et la simplicité.

Ensuite je me suis « installée », et j’avais horreur de m’occuper de ma maison. Pas le temps, pas l’envie – pas les connaissances non plus, et c’est ainsi que je me suis retrouvée à vivre dans un appartement sale, en bazar perpétuel. Pas question que quelqu’un survienne à l’improviste ! (les rares fois où c’est arrivé, bonjour la honte).

Et puis mon fils est né, et mon besoin de simplicité s’est appelé : parentalité naturelle. Allaitement (très) long, co-dodo, premiers plats bio pour le petit. Mais toujours au milieu de ce bazar infernal – et mon côté collectionneuse compulsive n’aidait certainement pas !

Courant 2009 ma vie a connu un chamboulement total et j’ai décidé de mieux m’occuper de mon intérieur, en espérant que ce serait un premier pas pour mieux m’occuper de moi. J’ai lu par hasard un article sur le système Flylady dans un magazine, et pendant un certain temps le rangement et l’organisation ont été à l’ordre du jour, jusqu’à ce que cela devienne un automatisme. C’est durant cette période que j’ai découvert les produits ménagers faits maison – marrants et rapides à faire, moins chers (parfait pour mes finances limitées – et ma radinerie ajouteront certains !), plus écologiques, meilleurs pour notre santé, j’ai eu l’impression de découvrir le Graal. Il existe donc des outils simples qui cumulent toutes ces qualités . WAOW !

Ça a été le début de l’aire « vie économique et écologique ».

En continuant à creuser ces idées, je me intéressée début 2013 aux modes de vie plus écologique, aux tiny houses et façons de vivre alternatives. J’ai beaucoup lu sur le rangement, le désencombrement, les bienfaits du minimalisme, mais c’est véritablement la lecture du fameux Zéro déchets de Béa Johnson qui a marqué un tournant. Le minimalisme associé à l’écologie, cela me parlait tellement ! Et peu à peu je suis détachée du système je-consomme-donc-je-suis (ou je-consomme-donc-je-vis), et j’en suis maintenant à la phase « minimalisme et simplicité volontaire » de mon existence. (et accessoirement végétarienne, j’y reviendrai peut-être plus longuement plus tard, vous avez bien assez à lire pour aujourd’hui ^-^)

Rien n’a été simple durant ce parcours, et mon entourage est loin de me comprendre et de m’encourager. Pourtant je sens que c’est la voie que je dois suivre, celle dans laquelle peux m’épanouir pleinement.

Aujourd’hui je suis tellement heureuse d’avoir ce blog, pour échanger avec des gens qui sont dans le même état d’esprit: ^__^

Et vous, avez-vous aussi connu différentes « phases » avant de vous définir comme minimaliste ?

Publicités

Le premier

Post-it_Green1Le premier article, le plus dur. Faire le premier pas, avoir le courage de se lancer….. Aujourd’hui j’ose !

Alors, qu’est-ce qu’ « une vie plus simple » ? Pas si simple à décrire !
Ce site est la convergence de tous les thèmes qui me tiennent à coeur et que j’essaye d’appliquer dans ma vie quotidienne : organisation et simplification de la vie domestique, écologie, simplicité volontaire, zéro déchet, minimalisme, courant « slow ». Tous ces mouvements finissent d’ailleurs souvent par s’imbriquer les uns dans les autres, et en filigrane on voit s’esquisser la trame d’une vie plus simple, plus respectueuse et plus enrichissante…
Et oui, un site « éco-mininaliste de plus », mais nous ne serons jamais assez nombreux 😉

Bienvenu sur ce blog qui deviendra je l’espère un lieu de réflexion, d’échange et de partage ! Et à demain pour une présentation un peu plus détaillée de mon parcours « simplification »
Anko

P.S. : Bon, vu le nombre de fois où le terme « minimaliste » apparaît dans la section lien qui recense mes blogs préférés, mon attrait pour le sujet est plus qu’évident ^-^