5 conseils pour arriver à se contenter d’être « assez »

(J’ai failli appeler cet article « L’art du contentement » mais cela faisait trop Dominique Loreau ^^)

simplicite-volontaire

Notre société actuelle nous pousse constamment à fonctionner sur le mode « plus, plus, plus », et du fait nous nous retrouvons en permanence à penser que nous n’avons pas assez – que nous ne sommes pas assez.

Nous n’avons pas assez d’argent, notre maison n’est pas assez grande, notre voiture n’est pas assez luxueuse, nous n’en faisons pas assez, nous ne sommes pas assez compétent, pas assez intéressant…

Et si justement nous apprenions à reconnaître quand c’est « assez » ? J’aime beaucoup cette notion car « assez », cela reste une valeur personnelle et adaptable à chacun. Cela va des objets, des choses physiques et quantifiables, jusqu’à des choses beaucoup plus intimes.

Le jour où je suis arrivée à me dire : mais en fait, j’ai assez d’assiettes, assez de chaussures, assez de place j’avais fait un premier pas vers le minimalisme. Reconnaître que nous avons assez d’objets et de possessions matérielles est déjà une belle réussite !

Mais il restait toutes ces questions lancinantes :

Ma maison est-elle assez propre ?
Mon apparence est-elle assez bien ?
En fais-je assez ?
Suis-je assez intéressante pour que les gens aient envie de partager des choses avec moi ?
Suis-je en assez bonne santé ?
Suis-je assez présente pour mes amies ?
Suis-je une assez bonne mère ?

Petit à petit je réalise que je n’ai pas besoin d’être parfaite dans tous ces domaines, et qu’arriver à se contenter de ce que je parviens déjà à faire a été une grande étape à franchir pour me sentir plus sereine. Je partage ici avec vous quelques astuces qui m’ont aidée :

1. Arrêter de se comparer

Entre Facebook, Instagram, Twitter et autres réseaux sociaux, tout le monde passe son temps a exhiber une vision biaisée de leur quotidien. Que de belles photos (retouchées) pour prouver à tous que notre vie est belle – aussi bonne sinon meilleure que la leur. Et que de temps perdu à envier les autres, à jalouser leurs vies et leurs possessions !
Mais n’oublions pas : les gens à qui nous nous comparons se comparent eux-aussi avec d’autres personnes 😉
(ah, et pas la peine de me chercher sur les réseaux sociaux, je n’y suis tout simplement pas, c’est beaucoup plus simple 😉 )

2. Accepter d’être différent

Mon idéal n’est pas le même que celui de mon voisin, de mon conjoint ou de ma famille. Mon idéal est unique et il m’est propre, c’est un simple constat sans aucune valeur de jugement. Je rêve d’un intérieur désencombrée, d’une vie tournée vers le respect de la planète, j’estime que les interactions sociales dans la vie réelle sont essentielles à mon équilibre et j’essaye d’ouvrir les yeux à mes enfants sur ces thématiques. C’est la façon de vivre qui me convient, tant que je m’y tiens que je suis moi-même et je peux m’épanouir.

3. Avoir des objectifs réalisables

Oh bien sûr je peux rêver que ma maison soit parfaitement en ordre et propre à n’importe quel moment de la journée ! Mais pas au point d’y passer mes journées:P Après une période intensive de FlyLady je ne peux pas m’empêcher de jeter un regard critique sur mes sols, mes plafonds, mes plinthes et l’intérieur de mes placards…. mais tant pis ! J’ai arrêté de me mettre une pression démesurée et je réalise que bien souvent ma maison est assez rangée pour que le ménage ne soit pas une tâche effrayante, que je puisse y vivre sans me prendre la tête et surtout que je n’aie pas honte d’y recevoir des amis et les amis de mes enfants. Une maison ouverte au papotage et aux jeux, c’est déjà bien assez pour moi:D

4. Faire de son mieux chaque jour

Chaque jour je me focalise sur un maximum de trois tâches qui sont mes priorités à accomplir de mon mieux (en dehors des tâches professionnelles/ménagères quotidiennes). Par exemple aujourd’hui c’était : écrire cet article, faire mon sport, consacrer un moment de qualité à mes proches. Pour chacun d’entre vous ces objectifs seront totalement différent… et c’est tant mieux !
Réaliser de petits objectifs chaque jour me permet d’éprouver un incroyable sentiment de contentement et me fais réaliser que oui, j’en fait assez !

5. Bien s’entourer

Pourquoi s’infliger la compagnie de personnes en face de qui on se sent misérable ? Il est bien plus valorisant de s’entourer de gens qui nous apprécient vraiment, quel que soit notre état du moment. Si vous avez de véritables amis, des gens qui sont toujours là pour vous et pour lesquels vous êtes toujours présent, alors un conseil : surtout chérissez ces relations et soyez-en reconnaissant ! Auprès d’eux vous serez toujours « assez », et la vie sera sera toujours « assez belle » ^__^

J’espère que cet article vous plaira assez que vous le lisiez et que ces conseils vous parleront. Et vous avez-vous aussi besoin parfois d’un rappel pour réaliser que « assez » c’est « suffisant » ?

Publicités

4 réflexions sur “5 conseils pour arriver à se contenter d’être « assez »

  1. Cette notion d' »assez » me parle totalement !
    En ce qui me concerne j’ai remplacé par j’ai trop, et ce depuis 2-3 ans, surtout dans la consommation immédiate de biens (fringues, déco etc…), ça donne une autre perspective à la vie de tous les jours…
    Par contre je n’ai jamais ASSEZ de vacances avec ma famille réunie !

    Bonne journée
    Samantha

    J'aime

  2. Ton article est assez bien… Non il est TOP !! Et il me parle beaucouo surtout concernant le « ma maison est elle assez propre ? » Ahahah ^^ Ce weekend j’ai tout de meme reussi a me limiter en terme de duree du menage, j’ai fait ce qui me semblait prioritaire puis je me suis arreté là meme si je voyais d’autre chose a faire. J’ai donc reussi a me reposer et faire des choses que j’appreciais vraiment.
    J’ai aussi decidé de me consacrer simplement aux personnes qui me font du bien, j’ai arreté de voir ceux avec lesquel je me sentais obligée et quelle liberation !
    On va y arriver dans cette quête du « assez » 🙂

    J'aime

    • Tout à fait d’accord avec toi, ça n’arrive pas du jour ou lendemain, et je bataille encore dur sur plein de sujets. Changer d’état d’esprit c’est tout un parcours, mais c’est passionnant !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s